⏱ Temps de lecture : 2 minutes 20

Le problème : les sacs à usage unique

Le problème du plastique, ce n’est pas le matériau en soi, c’est l’usage qu’on en fait. Et les sacs plastiques en sont le parfait exemple. Chaque minute, 10 millions de sacs plastiques sont utilisés dans le monde avant d’être jetés dans l’heure qui suit. 

En 2016, la France interdit les sacs plastiques jetables en caisse. Enfin, pour être précise, seulement ceux d’une épaisseur inférieure à 50 microns soit 0,05 millimètres. En 2017, c’est au tour des sacs plastiques destinés à d’autres usages, ceux utilisés pour les fruits et légumes ou le vrac par exemple. Pourtant, en 2020, en se baladant dans les rues, il est impossible de passer à côté. Les sacs plastiques sont encore là. S’il n’y en a plus en caisse dans la grande distribution, les petits commerces et marchés en proposent toujours de manière presque systématique. En Europe, 100 milliards de sacs plastiques à usage unique sont consommés chaque année. Plus de 700 espèces aquatiques en sont affectées.

Lorsqu’il n’y a plus de sacs plastiques classiques, ils sont remplacés par des sacs biosourcés dits biodégradables. En fait, la plupart de ces sacs sont faits à partir d’amidon de pomme de terre ou de maïs… mais aussi de plastique issu du pétrole, et ce jusqu’à 50% de la composition finale ! Pour qu’ils se dégradent, il faut 6 mois et un compostage industriel à 60 degrés, chose encore rare en France.

La solution : les sacs réutilisables

La solution est simple. Vous en avez sans doute tou·te·s un chez vous : un sac réutilisable. Aujourd’hui, il y en a pour tous les goûts : tote bags, filets, sacs à dos… Ce qui importe, c’est de toujours en avoir un sous la main pour ne pas se retrouver obligé·e d’accepter un sac à usage unique.

Pour que cette solution soit une vraie solution, il faut tout de même respecter une petite condition. Réutiliser son sac des dizaines, des centaines voire des milliers de fois. Sans ça, votre sac réutilisable aura eu un impact plus négatif qu’un sac plastique en raison des matières, de l’eau et de l’énergie nécessaires à sa production.

Notre sélection* : filets et cabas

Si vous avez déjà des dizaines de tote-bags dans vos placards, passez cette sélection. En revanche, si vous avez vraiment besoin d’un nouveau sac, on vous donne des pistes pour savoir où chercher.

Filt

Filt conçoit des sacs à provisions, aussi connus sous le nom de sacs filets, depuis 1860. Avec une fabrication 100% française, l’entreprise fait tout son possible pour maintenir le savoir-faire textile industriel en France.

KUFU

KUFU confectionne des produits réutilisables à partir d’une toile de coton bio tissée en France et de chutes de tissus d’industriels et de particulier·e·s. On vous conseille fortement le grand cabas et le sac à compartiments, à la fois sobres, élégants et pratiques pour aller faire ses courses. Comme le dit Sabrina, la fondatrice de la marque, KUFU, c’est « un vent nouveau, coloré et optimiste ». Tout ce qu’on aime chez Blutopia !

Amenez-vous vos sacs partout avec vous ? Dites-nous tout en commentaire !

* Vous pouvez nous faire confiance, notre sélection est 100% indépendante.

Malaury Morin

Malaury Morin

Co-fondatrice & Content Manager de Blutopia

Leave a Reply