⏱ Temps de lecture : 2 minutes 30

Le problème : les brosses à dents en plastique

Chaque année, 4,7 milliards de brosses à dents en plastique sont jetées dans le monde, dont 100 millions rien qu’en France. Puisque celles-ci sont composées de différents types de plastiques, elle ne sont pas recyclables. La plupart terminent donc dans des décharges à ciel ouvert ou dans la nature. 

Tout ça, c’est sans compter les déchets que l’on ne voit pas. En réalité, pour une seule brosse à dents de 50 grammes, 1,5 kg de déchets cachés sont générés à la fabrication : rejets liés à l’extraction du pétrole utilisé pour fabriquer les granulats de plastique du manche et des poils en nylon, résidus issus du moulage de la matière, emballage utilisé pour le transport… La liste est longue.

La solution : bambou vs. bioplastique

Pour remédier à ça, il y a 2 alternatives que j’apprécie particulièrement et qui n’ont rien à envier aux brosses à dents traditionnelles : le bambou et le bioplastique.

Bambou

La solution la plus connue est la brosse à dents en bambou. Le manche est en bambou Moso, une espèce de bambou qui pousse en Chine. Les avantages de ce bambou sont nombreux. Il n’est pas consommé par les pandas, il pousse à une vitesse folle et il a des propriétés anti-bactériennes. Il ne nécessite ni pesticide, ni engrais. Ainsi, le manche des brosses à dents en bambou est biodégradable et compostable. En apparence, c’est donc l’alternative parfaite aux brosses à dents en plastique.

Pourtant, les brosses à dents en bambou ne sont pas 100% compostables. Le problème, ce sont les poils en nylon, un type de plastique. Même s’ils sont recyclables, ils ne sont, pour le moment, pas recyclés. En France, les déchets de moins de 3 centimètres ne sont pas encore pris en compte dans les centrales de traitement des déchets.

Bioplastique

Une autre solution est la brosse à dents en bioplastique à tête interchangeable. En général, le manche est fait à partir d’un mélange de plastique vierge issu du pétrole et de plastique végétal issu de dérivés de ricin, une plante qui absorbe le carbone. Malheureusement, pour le moment, il est difficile de faire un manche 100% végétal. En effet, celui-ci ne serait pas assez résistant à l’humidité et se casserait trop facilement.

L’intérêt de ces brosses, ce sont les têtes interchangeables. Inutile de jeter toute la brosse à dents après 3 mois d’utilisation. On ne change que la tête, et on garde le manche toute sa vie en supposant que l’on en prenne soin !

Notre sélection* : 100% rechargeables

Lamazuna

Lamazuna, c’est une marque française de cosmétiques solides et d’accessoires durables pour une salle de bain zéro-déchet. Mon produit préféré est sans doute leur brosse à dents rechargeable dont le manche est à 70% végétal. Ce que j’adore ? Cette brosse ne crée aucun déchet : une fois usagées, les têtes peuvent être renvoyées gratuitement à TerraCycle qui s’occupe de les valoriser.

My Boo Company

My Boo Company, c’est une jeune entreprise basée à Nantes qui propose des brosses à dents en bambou. Leur dernière nouveauté ? La brosse à dents en bambou à tête amovible. Et pour nous aider à nous protéger du Covid-19, le couple fondateur s’est même lancé dans la confection de masques réutilisables.

Alors, vous êtes plutôt bambou ou bioplastique ? Dites-nous tout en commentaire !

* Vous pouvez nous faire confiancenotre sélection est 100% indépendante.

Malaury Morin

Malaury Morin

Co-fondatrice & Content Manager de Blutopia

Leave a Reply